Vendredi 24 février 2012, 10h-12h30 (Maison de la Recherche, D 323): (Néo)classicisme(s) en questions

La prochaine séance sera consacrée à une réflexion autour des notions de « classicisme » et « néoclassicisme » dans les arts et la culture, notamment européens.

Nous ouvrirons la séance par une discussion sur l’histoire lexicologique des termes « classique » et « classicisme, » ainsi que sur les liens entre classicisme, construction du canon et histoire littéraire « nationale »,  à partir de trois articles:

– 2 articles d’Alain VIALA, s’interrogeant sur la même question: « Qu’est-ce qu’un classique? »:

  • son introduction au volume homonyme de Littératures classiques, 19/1993 ( = lire les 10 premières pages du fichier PDF joint): VIALA_Classique
  • son introduction au dossier consacré à « La lecture » dans le Bulletin des Bibliothèques de France, t. 37, n° 1, 1992 : VIALA_Classique_Lecture

– 1 article co-écrit par Blaise Wilfert et Martine Jey sur la construction respective du « récit national » du classicisme en Angleterre (« le siècle élisabéthain ») et en France (« le siècle de Louis XIV »): « xviie siècle classique » et « siècle d\’Élisabeth ». Deux constructions d\’un classicisme national par l\’université (France – Angleterre, 1890-1914)

Dans un deuxième temps, Caroline Dauphin (ENS- Master 2 Paris-Sorbonne) nous présentera une communication sur: « Le néo-classicisme français: entre continuations et contradictions ». Vous pouvez lire, en introduction à cette question, cette courte mise au point lexicologique: Petite lexicologie_Néoclassicisme