Vendredi 24 février 2012, 10h-12h30 (Maison de la Recherche, D 323): (Néo)classicisme(s) en questions

La prochaine séance sera consacrée à une réflexion autour des notions de “classicisme” et “néoclassicisme” dans les arts et la culture, notamment européens.

Nous ouvrirons la séance par une discussion sur l’histoire lexicologique des termes “classique” et “classicisme,” ainsi que sur les liens entre classicisme, construction du canon et histoire littéraire “nationale”,  à partir de trois articles:

– 2 articles d’Alain VIALA, s’interrogeant sur la même question: “Qu’est-ce qu’un classique?”:

  • son introduction au volume homonyme de Littératures classiques, 19/1993 ( = lire les 10 premières pages du fichier PDF joint): VIALA_Classique
  • son introduction au dossier consacré à “La lecture” dans le Bulletin des Bibliothèques de France, t. 37, n° 1, 1992 : VIALA_Classique_Lecture

– 1 article co-écrit par Blaise Wilfert et Martine Jey sur la construction respective du “récit national” du classicisme en Angleterre (“le siècle élisabéthain”) et en France (“le siècle de Louis XIV”): « xviie siècle classique » et « siècle d\’Élisabeth ». Deux constructions d\’un classicisme national par l\’université (France – Angleterre, 1890-1914)

Dans un deuxième temps, Caroline Dauphin (ENS- Master 2 Paris-Sorbonne) nous présentera une communication sur: “Le néo-classicisme français: entre continuations et contradictions”. Vous pouvez lire, en introduction à cette question, cette courte mise au point lexicologique: Petite lexicologie_Néoclassicisme