Mercredi 25 Janvier 2012, 10h-13h (Maison de la Recherche, D 323) : Chefs d’œuvre, vous avez dit chefs d’œuvre ?

La prochaine séance, coordonnée par Alice Pfister et Thibaut Casagrande (Paris IV-CRLC), s’intéressera aux (dé)constructions de la notion de “chef d’oeuvre” en histoire de l’art, avec les interventions de trois chercheur-e-s ayant travaillé sur l’exposition « Chefs d’œuvre ? » du Centre Pompidou de Metz (2010):

– Cécile Bargues (Paris I-Sorbonne): “Une histoire de l’art parallèle. Les débuts du Musée national d’art moderne” CV_Cécile Bargues

– Mouna Mekouar (Paris Ouest Nanterre): “Fabriquer au présent les chefs d’oeuvre du passé”

– Alexandre Quoi (Paris I-Sorbonne): “Règles conceptuelles et déconstructions du chef d’oeuvre”. CV_Alexandre Quoi

Lectures pour la séance:

Meyer Schapiro, “Race, nation et art” (1936): Schapiro_Race, nation et art (Cécile Bargues)

– Premier chapitre du Musée imaginaire d’André Malraux (Mouna Mekouar)

– Hans Belting, Le chef d’oeuvre invisible, Nîmes, Ed. J. Chambon, 2003 (Alexandre Quoi)

Lectures complémentaires:

– Déconstruction féministe de la question “Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grandes femmes artistes?” à partir d’une déconstruction de la mythographie du “génie” singulier et du “chef d’oeuvre” en histoire de l’art : Linda Nochlin, “Why Have There Been No Great Women Artists?” (1971) repris in Women, Art and Power and Other Essays, 1988, p. 147-158. Whynogreatwomenartists_LNochlin

– Déconstruction féministe et queer du masculinisme du projet moderniste en art (notamment en France, en cinéma et littérature) à travers une critique de la notion kantienne de l’autonomie de l’oeuvre et de “l’art pour l’art”: Marie-Hélène Bourcier, “Protoféminisme, modernisme et racisme : Breillat fait son cinéma” in Queer Zones 3. Identités, cultures, politiques, 2011, p. 15-61 (extraits: p. 31-40;p. 58-61). QUEER ZONES3_pp31-40 ; QUEER ZONES3_pp58-61


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.